Que disent les normes concernant les garde-corps en verre ?

L’importance d’un garde-corps en verre est indéniable dans l’architecture moderne. Sa popularité grandissante repose sur son esthétique élégante et sa capacité à maximiser la lumière naturelle. Cependant, avant d’installer un tel garde-corps, il faut se conformer aux normes strictes qui garantissent à la fois la sécurité et la durabilité.

Les avantages d’un garde-corps en verre

Le garde-corps en verre a pour principale fonction d’assurer la sécurité. Il empêche les occupants d’un bâtiment d’être exposés à des risques de chute ou de basculer dans le vide.

A lire en complément : 3 conseils infaillibles pour sécuriser son garage grâce aux équipements de surveillance

En plus de son rôle protecteur, il offre une dimension esthétique. Aujourd’hui, il existe une variété de modèles de garde-corps en verre avec des éléments décoratifs attrayants. Les garde-corps en verre transparent offrent une esthétique exceptionnelle. Ils permettent à la lumière naturelle de passer et offrent une vue imprenable sur le paysage environnant. Certains types de verre, comme les ultras transparents ou les translucides, optimisent ces avantages. 

Vous pouvez également personnaliser votre garde-corps en verre en y imprimant des motifs de votre choix. Mais pour cela, il faut respecter la réglementation en vigueur, voir ce site.

Dans le meme genre : Quand faut-il faire appel à un ingénieur en stabilité ?

Quelles règles s’appliquent à la mise en place d’un garde-corps en verre ?

L’installation d’un garde-corps en verre doit se conformer aux normes :

  • NF P01-012
  • NF P01-013

La norme NF P01-012 concerne les dimensions de la barrière de protection. Pour la norme NF P01-013, elle traite sa résistance aux chocs. Voici les règles fondamentales à connaître si vous souhaitez installer vous-même un garde-corps en verre.

Par rapport à leurs hauteurs et leurs dimensions

En règle générale, la pose d’un garde-corps est recommandée lorsqu’une plateforme se situe à 50 centimètres ou plus au-dessus du niveau du sol. Toutefois, pour une terrasse extérieure ou un balcon se trouvant à une hauteur d’au moins 45 centimètres par rapport au sol, une protection set requit.

Selon l’épaisseur des garde-corps, le Code de la construction et de l’habitation établit les normes de hauteur à respecter. La hauteur minimale standard d’un garde-corps pour un balcon ou une terrasse est d’au moins un mètre. Cependant, elle peut être réduite à 80 centimètres ou 70 centimètres si l’épaisseur le permet.

Par rapport à leurs résistances aux chocs

Les garde-corps font l’objet de tests de résistance aux chocs afin de s’assurer de leur robustesse. Dans le cas d’une habitation privée, la résistance doit se situer entre 60 N/ml et 130 N/ml. En revanche, dans un espace accessible au public, elle doit être d’au moins 100 N/ml.

Par rapport aux écarts entre les barreaux

L’espace entre les barreaux ne doit pas présenter de risque de chute accidentelle pour les enfants. Pour les barreaux horizontaux, l’écart doit être de 18 cm. Pour les barreaux verticaux, il doit être de 11 cm.

De plus, une zone de sécurité (soubassement) de 45 cm doit être respectée empêchant les enfants de glisser par le bas. En d’autres termes, les 45 premiers centimètres du soubassement doivent être pleins.